Collaboration artistique

logo FST HANDWEAR marque gants femme

écrit par fsthandwear

Il s’agit d’une nouvelle collaboration artistique passionnante et inspirante entre Lyon et Grenoble. MIKE CORNELUS, que nous sommes heureux de vous présenter, il nous a concocté une série de photos…à découvrir

J’utilisais aussi énormément la caméra de ma grand-mère pour filmer tout un tas de trucs inutiles avec l’idée de faire des films, et puis l’arrivée du numérique…

Salut Mike ! Ça fait pas très longtemps qu’on te connaît. Alors est-ce que tu peux te (re)présenter rapidement ?

Salut vous ! J’ai 24 ans, je viens de Lyon mais je n’y suis pas vraiment souvent parce que je passe la plupart de mon temps à bourlinguer aux quatre coins de la France.

Tu nous en dis un peu plus sur l’idée de départ de ce shooting, le lieu, les protagonistes, les choix que tu as du faire ?

L’idée qui m’a séduit c’est celle de collaborer, pas de cadre strict à respecter mais l’obligation de montrer un produit et de l’insérer dans mon univers. Ce n’était pas chose facile, ça relevait même plutôt du challenge. J’ai pas mal tergiversé sur le fait de savoir comment j’allais m’y prendre pour mettre des gants en valeur puis j’ai finalement décidé de prendre une bande de potes, d’habiller leurs petites mains et de voir ce que ça donnerait sans trop me prendre la tête. A première vue dans la majorité des photos, les gants ne sautent pas aux yeux et sont relégués au second plan, c’était préférable sous peine d’obtenir un résultat clairement « trying too hard » et répétitif. (Oups, mon côté Van Damme qui ressort).

Pour les plus techniques d’entre nous, dis nous quelle a été ton arme, tes réglages, tes lumières…

J’utilise majoritairement la lumière naturelle, c’était d’ailleurs dur ce jour-là car la lumière automnale était très puissante, un soleil très bas et brillant au plus fort. Résultat un bon nombre de photos cramées. Les joies de la photo argentique ! Côté matos un bon vieux boitier Minolta et un caillou de 50mm.

 

Son regard, la lumière voilée qui enveloppe tout le monde. Il se passe vraiment un truc sur celle-ci !

 

 

Où trouves-tu ton inspiration?

Principalement dans l’esthétique de la jeunesse, d’une certaine insouciance. Je navigue entre style de vie et mode.

A travers la photo tu as un objectif particulier ou juste le plaisir?

Pour le moment je pense qu’il est bon de faire un maximum de photos sans viser d’objectif précis. Se faire plaisir et comme pour tout dans la vie, les petites choses peuvent finir par mener plus loin.

Quel matériel et logiciel utilises tu pour tes photos ?

Un vieux Minolta avec un excellent piqué. Très peu de Photoshop. La postproduction est plus utile pour le numérique. 

Quelle photo t’as dernièrement réellement fait halluciner ?

J’adore le travail de Lukasz Wierzbowski, un artiste polonais. Récemment je suis aussi tombé sur le travail de Beth Hoeckel qui allie un travail de collages assez incroyable à des photos à couper le souffle. Allez namedropping : Jonathan Leder, Eudes de Santana, Carlos Nunez, Jason Lee Parry…

Quelle photo rêves-tu de réaliser ?

Celle avec le modèle parfait, dans un décor parfait, avec une lumière parfaite. Hum.

Des projets à venir…?

Continuer de prendre un maximum de photos. Trouver un moyen de collaborer plus souvent, peut être frapper à la porte d’agences un de ces jours, ça soulagerait mes cobayes/ amis 😉

 

Tes environs de LYON préférés et pourquoi ?  

Les campagnes de l’ouest lyonnais. On passe de la ville aux champs à perte de vue en quelques minutes.

Ton secret spot à LYON ?

Pas vraiment un secret mais j’écume souvent les concerts indés du coin. La scène se meurt un peu ces derniers temps, la faute à des collectivités territoriales qui s’acharnent à la gentrification. Triste.

Ou est ce qu’on pourrait te retrouver un dimanche matin ?

Dans mon bon vieux lit sans hésiter et quand le temps le permet en terrasse au soleil, avec un allongé, des croissants et le journal.

 

Écrit par fsthandwear

Basé à Grenoble, ancienne capitale de la ganterie de luxe, FST HANDWEAR perpétue depuis dix ans la tradition avec ses produits décalés. Notre souhait est de permettre à chacun d’exprimer sa personnalité à travers des gants colorés, originaux et uniques. Confectionnés avec une maille respirante en microfibre, ces gants garantissent solidité, confort et surtout protection thermique. FST réinvente le gant pour vous faire passer un hiver tout en couleur.

Articles similaires

Articles

Votre panier